Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La loi de Murphy

J'ai découvert ce texte sur le site de l'Opale d'Arthénice. il provient du site Les secrets du jardin.

Je suis sûre que toutes les amoureuses des travaux à l'aiguille se reconnaitront dans certaines des situations présentées.

En tout cas, j'avoue que certaines m'ont bien fait sourire ... et m'ont rappelé des souvenirs.

A votre tour ...

Si vous avez 1 petite heure pour vous mettre à broder, vous pouvez être sûre que :
- votre belle mère va téléphoner

- un enquêteur, un recenseur va sonner
- le bébé va se réveiller
- votre mari va avoir envie d’aller s’acheter une chemise, votre présence est indispensable
Théorème de la petite heure de broderie :
Plus vous avez mis de temps à vous ménager une heure de broderie, moins vous pourrez broder

Si, une fois résolus tous les problèmes, vous prenez votre sac à ouvrages
- vous ne retrouvez plus votre kit
- vous ne retrouvez plus les fils
- vous ne retrouvez plus le diagramme
- votre aiguille a disparu
- vous ne trouvez pas vos lunettes, votre loupe
- l’ampoule de l’halogène grille
- pire, vous ne retrouvez plus votre sac à ouvrages
Théorème du sac à ouvrage :
Le sac à ouvrage est un objet destiné à vous faire gagner du temps qui vous en fera perdre beaucoup

Vous avez enfin tout retrouvé
- votre marqueur a fait une belle tâche orange sur votre toile
- votre aiguille a rouillé sur le tissu
- votre petit dernier a ajouté des gribouillages aux vôtres sur le diagramme
- ou, très redoutable aussi, la cadette a complété les cases manquantes
- les ciseaux se sont refermés sur le tissu, et, moins ils coupent, plus le trou sera gros
- s’il y a un trou, il sera dans une partie non brodée

le lavage de l’ouvrage
- le fil grand teint va déteindre
- et une fois déteint sur la toile, il devient grand teint
- le Ace est inefficace
- la javel aussi

- maintenant il y a un trou

l’encadrement de la broderie
- le cutter a disparu, ou il a servi à couper des trucs indéfinissables, et c’est la dernière lame
- le cadre est trop petit

- le cadre est trop grand
- le verre se brise quand vous retournez le cadre
- l’attache lâche quand vous accrochez le cadre au mur

Les animaux
- les bébés animaux, toutes races confondues, ADORENT mâchouiller des échevettes et faire pipi sur le diagramme
- les chats sont spécialisés dans le point de croix : dormir dans le panier à ouvrage, emmêler les fils, étaler huit mètres de fil entre les pieds d’une table, voire aider la brodeuse d’une griffe aimante font partie des leurs prérogatives
- un chat noir perd ses poils sur un ouvrage blanc et vice-versa
- plus votre ouvrage est long, plus votre briard fera sa mue, certains chiens ont des mues qui durent 365 jours
- la toile à broder est d’un contact très agréable sous la patte ou le postérieur, quand on revient d’une promenade boueuse
- les hamsters, cochons, d’indes, lapins, souris et autre rongeurs, aiment beaucoup les paniers-repas que nous leur préparons : fils savoureux, toiles très goûteuses, petits needlerolls en dessert

Les voyages

- vous emportez 5 ouvrages de peur de manquer, vous pouvez être sûre que vous ne ferez pas une croix

- l’année suivante, forte de cette expérience, vous n’emportez rien, vous allez vous embêter comme jamais

- votre ciseau, qui a fait sonner le portique à l’aéroport, se trouve coincé sous les petites culottes, et 200 personnes vous regardent

- vous êtes enfin calée dans votre fauteuil, vous sortez votre broderie (voir « le sac à ouvrage ») … et les trous d’air commencent

- votre ouvrage à la main provoque l’arrivée de l’hôtesse qui vient voir si vous n’avez pas de ciseaux cachés et si votre aiguille a bien le bout arrondi (un détournement à la 28, je demande à voir !)

- aujourd’hui il pleut, vous vous offrez une virée broderie à la ville voisine, et en rentrant, votre maman, qui gardait les enfants, a organisé une journée bracelet brésiliens impromptue avec votre collection de fils américains

- vous vous embêtez, vous décidez d’aller voir la mercerie locale, à cinq kilomètres de marche, Chéri-chéri gardant la voiture pour emmener les enfants à la plage

- la mercerie est en congés exceptionnels ce jour-là

- elle est ouverte mais la mercière n’a que 2 kits, dont un pour enfant et l’autre une horreur que jamais vous ne pourriez broder ça (ou pire, le modèle dont vous avez beaucoup ri, à la dernière réunion du club)

- vous achetez ce kit une fortune, la mercière vous ajoute 15 % pour changer l’aïda 4.5 pour du lin arrache doigts

- vous rapportez votre trophé-beurk et là votre mari dit « comme c’est joli, ça change de ce que tu brodes d’habitude »

La vie de club

- les réunions sont des réunions de brodeuses, mais personne ne brode

- si un ouvrage devait être fini pour le 15 dernier délai, le 30, personne ne l’a rendu

- il y a toujours plus de jours d’expo que de personnes pour garder l’expo

- personne n’est venu aider à la mise en place de l’expo, mais tout le monde a son avis à donner sur la mise en place de l’expo

- personne ne se rappelle (et surtout pas vous) à qui vous avez prêté votre original de chez « biiiip » (marque très connue)

- ce sont toujours les mêmes qui achètent les kits et les magazines et les montrent généreusement

- ce sont toujours les mêmes qui photocopient les kits et piquent les magazines (par erreur)

- on vous rend votre original, moins une feuille

- la bonne copine à qui vous aviez fait une photocopie de votre dernier achat, s’est pressé de le broder, avant vous, du coup … plus envie …

- votre kit revient du tour de table, et, en partant, vous découvrez avec horreur une boule informe que tout le monde a piétiné : votre tresse

- le jour de l’AG, la probabilité que quelqu’un se présente spontanément pour vous remplacer au poste de présidente est inversement proportionnelle à la gravité du motif qui vous fait quitter la présidence
théorème de la présidente d’association : (au choix, biffer les mentions inutiles)

- Tout le monde vous envie votre poste de présidente, mais personne ne veut vous remplacer

- Tout le monde critique votre gestion de présidente, mais personne ne veut vous remplacer

- Plein de gens ont de bonnes idées à vous suggérer, mais personne ne veut vous remplacer
- corollaire : quand vous êtes présidente c’est pour longtemps

Les round robin
- la seule toile qui va se perdre sera la vôtre
- celle qui vous suit se découvre subitement enceinte, et elle ne peut plus continuer la ronde
- vous avez demandé de l’aïda et le 2eme ouvrage est en lin 16 fils
- vous détester la campagne et le 3eme sera sur les animaux de la ferme
- vous avez horreur des abécédaires et du rouge et le 4éme sera un abécédaire rouge
- … en miniature, et vous n’avez jamais brodé que sur de l’aïda
- vous aviez demandé des roses, on va a brodé du mimosa, des capucines, du lilas
- la poste va se mettre en grève au moment où se sera votre tour

- Règle d’or des RR :

- Toujours faire tourner un RR en commençant par les brodeuses les plus éloignées, il est plus facile d’aller les chercher s’ils se perdent …

Théorème des RR : Les chances de voir revenir un RR parti à l’étranger sont proportionnelles à son avancement

Corollaire : Certains pays prétendent même n’avoir jamais reçu les toiles presque finies (ça doit être à cause du poids de la broderie)

Les salons :

- plus il y a de monde, moins la clim fonctionne

- si, par grand froid, vous vous équipez en manteaux et pulls pour affronter la file d’attente à l’entrée, vous pouvez être sure que le salon sera chauffé à 30°

- … et qu’il n’y aura pas de vestiaire …

- votre créateur préféré aura 5 rangées de clientes devant son stand

- et quand il n’y aura plus personne, il y aura rupture dans l’article que vous désirez

- l’homme le mieux éduqué et le plus charmant devient un horrible enfant gâté sitôt franchies les portes du salon : « c’est moche … j’ai soif … je m’ennuie … y’a rien pour les hommes … y’avait des femmes dans les toilettes des hommes …on part quand ? »

- si vous avez un budget de N euros, vos dépenses seront de N + X euros

Les visites de mercerie avec les copines :

- la super mercerie dont tout le monde parle, se révèle faire vingt m2 et vous êtes 15 …

- vous vous partagez les ouvrages à acheter, et le jour de faire tourner les grilles, il n’y a que vous qui avez préparé les photocopies.

- votre copine trouve avant vous le modèle dont vous rêviez, le prend, et ne le brode jamais

- vous avez besoin de fil 822 : rupture, de lin 14 : rupture, et le nouveau créateur dont vous avez entendu parler n’existe pas (dixit la mercière)

- suivant les localisations géographiques, certaines choses sont des concepts : gaze de soie, dramn thread, marlitt, needle necessities, ciseaux à hardanger, les créateurs français …

En vrac

- la dernière aiguillée se finira à l’avant-dernier point
- si vous avez une collection de fil complète, moins 1, c’est de celui-ci dont vous aurez besoin
- quand vous commandez X fils, vous recevez toujours X-1 fils
- plus l’ouvrage est difficile à broder, plus les chances d’avoir fait une grosse erreur augmentent
- plus l’ouvrage est facile à broder, plus les chances d’avoir fait une grosse erreur augmentent (y’a pas de raison)
- votre dernière aiguille casse un dimanche matin
- vous en avez marre d’acheter des magazines, le dernier Machin-Broderie sur lequel vous avez fait l’impasse se révèle sublime …et rupture au kiosque
- vous avez feuilleté 1 an de magazine chez votre amie, et ça y est, vous vous décidez : vous allez vous abonner. Deux possibilités : le magazine devient brusquement insipide, ou la diffusion s’arrête au 3eme numéro
- Le fil non grand-teint attire l’eau, le coca-cola, le café, et les doigts moites
- La tache de café ne disparaît pas quand vous passez votre ouvrage au thé pour la faire disparaître, elle devient plus foncée
- la longueur du fil qu’il reste sur votre cartonnette est inversement proportionnelle au temps qu’il vous faut pour aller à la mercerie.
- elle est aussi conditionnée à l’heure de fermeture de ladite mercerie, voire à son jour de congé
D’où le théorème :
- Moins il vous reste de fil, plus la mercerie sera fermée


Compilation de situations vécues et narrées réalisée par Sylvie Brettnacher – Jardin Secret, BP2054 18026 BOURGES CEDEX- 2004